Taille de formation



Comment trogner la premère fois ?

La taille d'un arbre têtard s'effectue plusieurs années après la formation, dès que le diamètre de l'arbre a atteint un diamètre de 5 à 10 cm.
L'étêtage est réaliser à la hauteur voulue pour des objectifs et usages différents. La coupe de la tige principale doit être nette pour que la reprise se fasse bien en couronne autour de la section. Il est également nécessaire d'élaguer complètement le sujet pour éviter qu'il ne parte en "buisson". Cette opération pourra se répété les premières années si une repousse de gourmands se fait sur le corp de l'arbre.
Les autres étêtages pourrons se faire tout les 3, 4 ans pour bien former la tête de l'arbre.

Par la suite les étêtages seront espacés au fur et à mesure que l'arbre grossirra.


A quel moment tailler la première fois ?

La première taille de formation de l'arbre têtard est pratiquée en période de repos végétatif (mi novembre-mi mars) pour conserver un maximum de réserves pour la reprise.
Pour garantir une bonne reprise des arbres, l'idéal est d'intervenir à une date proche de la reprise de végétation, fin février - début mars). Le choix de cette période permet également d'éviter le dérangement des oiseaux en période de nidification.









Taille d'entretien


Après la formation de la tête, l'entretien d'un arbre têtard est réalisé à intervale régulier. Cette périodicité est très importante pour la santé de l'arbre. Le rythme des tailles est très variable, de 1 à 20 ans selon :

- L'essence de l'arbre (Les "bois durs" comme le chène les émondages peuvent êtres espacés de 10 ans. Les "bois  à croissance rapide" comme le Saule et le Peuplier, il est conseillé de tailler tous les 4/5 ans). Un rythme de taille plus élevé favorise la vitalité mais n'encourage pas la formation de creux favorable à la biodiversité. A l'inverse, un émondage tous les 8 ans est favorable à la biodiversité mais moins pour les conditions physiques de l'arbre.

- Le terrain

-La destination du bois récolté (fourage ou bois de chauffage)


Taille des vieux arbre têtard

Les vieux arbres en vue de leur état de santé et de leur stade de vie requièrent une attention particulière. En effet, il ne sont plus en état de supporter un élagage comme avec des arbres plus jeunes. Leurs réserves énergétiques sont limitées et leur résistance face aux maladies et aux insectes est moindre. Les tailles irrégulières crées des zones épuisées, la taille doit alors se limiter aux branches mortes, étouffées ou malades.

Se rapporter au livre de Robert BOURDOU, Des soins pour les très vieux arbres.



Bourgeons dormants




   Techniques






  
Machinisme