Le bois de bûche

De valeur supérieur à celle des fagots, les branches de gros diamètre servaient, et servent toujours, à la confection de bûches destinées à alimenter les cheminées, foyer fermé et poêle. Face à un coût toujours croissant des énergies fossiles, le bois de chauffage connait déja un regain d'intérêt qui devrait s'accroître dans un futur proche (Le chêne, le Charme, l'érable). En campagne, il se vent aux alentours de soixante-dix euros le mètre cube et en ville le prix peut atteindre les cent euros le mètre cube.



                                                              



Le bois plaquette ou granulé de bois


L'apparition d'outils permettant le broyage des branches d'un diamètre conséquent permet de valoriser les remanents de taille sous une nouvelle forme : la plaquette de bois, actuellement utilisés pour alimenter les chaufferies collectives et industrielles.
De plus, les incitations pour le bois énergie sont nombreuses (ADEME) et des Sociétés Coopératives d’Intérêts Collectives (SCIC) se développent pour commercialiser le bois énergie des agriculteurs.